chaine humaine pour sortir du nucléaire

Que ce soit en dix ans en 20 ans l’association Française des malades de la thyroïde soutient cette démarche. La réalité de Fukushima nous montre que des enfants à 200 km de la centrale ont du césium dans les urines avec toutes les conséquences sur le court et moyen terme que l’on peut s’imaginer. Alors nous vous faisons passer cet appel et si vous êtes sur la ligne Avignon Lyon n’hésitez pas à les rejoindre

Bonjour,

Plus que quelques jours avant le dimanche 11 mars… Un an jour pour jour après Fukushima, réagissons pour affirmer tous ensemble : « sortir du nucléaire, c’est possible ! ». Sur 230 km entre Lyon et Avignon, ce sera la plus grande chaîne humaine jamais organisée en France !

La dynamique ne cesse de s’accroître…

Nous sommes submergés de demandes de tracts, drapeaux, autocollants… ; plusieurs milliers de personnes visitent chaque jour le site chainehumaine.org et notre standard téléphonique chauffe. Plus de 100 départs groupés en provenance de tous les coins de France sont déjà prévus, et de nouveaux s’ajoutent quasiment chaque jour. *

…mais nous avons besoin de votre soutien maintenant !

Pour organiser une mobilisation de cette ampleur, nous devons engager des sommes importantes, alors même que nous limitons les dépenses au strict nécessaire. Pour l’instant, les fonds que nous avons rassemblés ne financent qu’un tiers du budget de la grande chaîne.

Vous aussi, ajoutez des maillons à la chaîne…

Si vous ne souhaitez plus recevoir d’information de notre part,
merci d’envoyer un e-mail vide à
rezo-info-unsubscribe@sortirdunucleaire.org
En cas de problèmes, merci de contacter myriam.battarel@sortirdunucleaire.fr

Vous aimerez aussi...