Le cancer de la thyroïde peut être favorisé par une irradiation

Le cancer de la thyroïde peut être favorisé par une irradiation de cet organeAprès l’accident nucléaire de Fukushima, le 11 mars 2011, les habitants des zones voisines ont souffert de nombreux dysfonctionnements de la thyroïde.
Getty Images/Purestock
Par RFI

La thyroïde est une glande endocrine située à la base du cou, en avant de la trachée, sous le larynx. Il existe plusieurs formes de cancers de cet organe et le Palais des Congrès à Paris accueillait ce 14 octobre 2011 des spécialistes venus expliquer « le risque de cancer de la thyroïde en cas de contamination nucléaire et sa prise en charge par les spécialistes de la chirurgie du cou ».

Le plus souvent, le tableau clinique d’un cancer déclaré de la thyroïde se limite à un état général de grande fatigue et la présence d’un nodule de la thyroïde isolé ou associé à des ganglions.

Avec 3.700 nouveaux cas diagnostiqués en 2000, le cancer de la thyroïde reste relativement rare en France. Une augmentation de son incidence est cependant constatée depuis plus de 20 ans : elle est notamment liée à une meilleure détection, obtenue par les progrès apportés aux méthodes diagnostiques et aux traitements des maladies thyroïdiennes, selon la Ligue contre le cancer.

Le cancer de la thyroïde peut être favorisé par une irradiation de la thyroïde pendant l’enfance, soit lors d’une irradiation externe dans le cadre du traitement d’une autre maladie, soit lors d’une contamination par de l’iode radioactif.

En effet, la fonction principale de la thyroïde est la sécrétion d’hormones dites « thyroïdiennes » et, compte tenu du fait que ces hormones contiennent de l’iode, la thyroïde est le principal organe « capteur » d’iode de l’organisme.

Professeur Jean-Marc Cosset, responsable de l’unité de curiethérapie à l’Institut Curie

Radiothérapeute à l’Institut Curie de Paris, membre de la Commission internationale de protection radiologique.

Il suffit d’un à deux comprimés par jour, selon l’âge, pour saturer la thyroïde en iode normale, et empêcher ainsi l’absorption d’iode radioactif.

Vous aimerez aussi...